18.4.16

Apnée et ginkgo.

J'ai expérimenté l'apnée ces jours passés.

Ecrire, c'est aussi s'apprivoiser soi-même.
















Code d'entrée : une palette de jaunes 
et un onctueux jus de betteraves.







 








Durant les premiers chiffres d'avril, 
j'ai fait des crêpes en forme de feuille de gingko.
J'ai lu passionnément "Peindre, pêcher et laisser mourir" 
suivi de "La constellation du chien". J'oublie, à chaque fois, 
les vertus de la lecture. D'autres jours, j'ai vécu dans une librairie 
et observé la démarche chaloupée d'un mec sur un nuage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires