19.6.15

Fierté.




















J'aime mon métier.
214 pages, des kilomètres de signes.
Des heures entières et intenses, de nouveaux défis, 
un chemin de fer à n'en plus finir, de belles 
typographies, de la couleur et des fleurs, 
des Jeux qui se déroulent maintenant.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires