3.4.15

Ciel coton.







































Quelques minutes avant le début de mon cours 
du soir, je suis allée dans le Jardin des Plantes. 
Au loin, un attroupement de gens près d'un arbre blanc. 
Curieuse et orgueilleuse, je m'approche aussi.
Tel un bonzaï grandiose, il nous saisit.
Instant magique, je fus happée par sa beauté. 
Je m'approche encore et baissant ma garde
je fais comme mes contemporains. Je déplace délicatement 
quelques fleurs auprès de ma paume.
Sentir la douceur des pétales et les effluves dorées.
Je comprends leurs sourires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires