6.1.15

2015 : pétillance et citron !

















  
C'était bien. 
La portée de ces trois mots : la distance, le passé, les impressions. 
On oublie vite d'être dans l'instant.

  




































Dimanche soir, Brutette nous retrouve. 
On se serre le coeur soi-même. 
On le presse, on l'essore. On se serre dans ses propre-bras, balancement 
de l'enfance retrouvé. On se réconforte, on se chuchote à soi de doux mots 
qui feront écho, quelques minutes jusqu'au sommeil.















J'ai un papillon de nuit dans ma tasse. Des pensées me reviennent.
Trait de famille : générosité. 
Caractères forts en force, réunis : on prends la main chaude de Mamie
on range dans le tiroir familial des souvenirs, tous ces sourires 
et rires au chapeau feutré sur ses nombreux fils d'argent.
On serre la tata contre soi, la maman dans ses bras, 
la brochettes des cousines assises côte à côte. 
Gourmande Mamie, chaque saveur la contente, 
chaque parole, elle l'engouffre et nous aussi. 
Oeil pétillant d'un bleu frais et clair, elle nous regarde intensément. 
Cadeaux d'après les fêtes échangés et gourmandises partagées.
On aime cela encore et encore. Un condensé mielleux.
Une journée famille et fourmillements de bons moments, 
éclats de joie, oreilles chaudes et protégées.

1 commentaire:

  1. C'est très joli. encore plein de beaux écrits comme ça pour 2015.

    RépondreSupprimer

Les commentaires