13.10.14

Qui c'est celui-là ?

























Il m'arrive d'être comme une cuillère d'épices.  
Alors ce week-end, je suis partie en balade 
avec mes tapirs. On a suivi notre élan. 
On s'est laissé convaincre par les bons mots des amis. 
On a pris la patte que l'on nous tendait.  
On a porté ce pull vert d'eau si doux et chaud, 
on a mis cette bouillotte au fond du lit, on s'est fait 
un bon café, on a mis un disque de Pierre Vassiliu. 
On a fureté du côté des vide-greniers, on a écouté 
le feu d'artifice, on s'est posé tout à côté de Clarika et Daphné, 
on a rêvé éveillés, on a découpé de beaux livres impatiemment  
et joyeusement, on s'est réchauffé les épaules, on s'est 
partagé une belle tarte aux légumes et mozarelle du marché. 
Et puis mon dernier plaisir, ajouté hier soir à ma collection : 
le téléphone orange a sonné, mon cœur a palpité. 
J'ai décroché. J'ai espéré et entendu sa voix. 
Comme un baume à l'arnica. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires